Pusey, commune de Haute-Saône en Franche-Comté

Poème de Bernard Pinot : La fête du village

Saint Maurice, patron de notre village se fête le 22 septembre.
A cette occasion, Bernard Pinot, puséen, a écrit ce poème.

La Fête du village

On fêtait Saint-Maurice, le patron du village.
Au-delà de l'autel, tout au fond de l'église,
Un immense tableau dévoilait son image :
C'était celle d'un homme que des gens martyrisent.

Le peintre de Pusey, le Gustave Courtois,
Le montrait à genou, au pied de son bourreau
Qui brandissait en main une espèce de faux ;
Cela nous intriguait, même nous laissait cois.

La fête patronale, donnée en son honneur,
Revenait s'installer, sur la place, tous les ans.
Ses manèges d'antan distillaient du bonheur,
Au cœur des tout-petits, mais aussi chez les grands.

Deux ou trois balançoires, et des chevaux de bois,
Un marchand de nougats et autres sucreries,
Toujours le tir forain où l'homme se sent roi,
Dans un vent de flonflons, d'orgue de barbarie ;

Et puis y'avait le bal, bal monté sur les planches,
Avec l'accordéon et parfois le saxo.
La jeunesse rêvait d'y passer la nuit blanche,
En se serrant de près sur un air de tango.

C'était en fin d'été, après les gros travaux,
Quand tous les villageois pouvaient baisser les bras.
Il leur fallait souffler et prendre du repos,
Saint-Maurice tombait, juste à ce moment-là.

Mais les temps ont changé et avec eux les mœurs,
Les vieux chevaux de bois dorment dans les greniers,
L'orgue de barbarie ne chante plus, il pleure,
Et pleurent les grand-mères en rêvant ce passé.

Bernard PINOT

Recevoir les actus

Abonnez-vous aux actualités de la commune et restez informés... !

 
Permanence mairie

Lundi au Vendredi
11h00 à 12h00
13h30 à 16h30

1er et 3ème Samedi
de chaque mois

9h30 à 11h30