Pusey, commune de Haute-Saône en Franche-Comté

Revue de presse : Femmes qu'il aime

Pusey Le charme de Jean-Luc Lahaye opère toujours
En Vesoul et sa région...

Animation Où sont les femmes ? Au Bal à Pusey, surtout quand Jean-Luc Lahaye y fait une apparition.


Téléphones portables en main, la gent féminine a profité pleinement de l’artiste.  550 personnes sont venues le découvrir « en vrai ».

Chaude ambiance samedi soir au Bal à Pusey, où Jean-Luc Lahaye a séduit son public, il faut bien le reconnaître, composé enmajoritéde femmes et d’ados. Elles ont tout fait pour approcher d’au plus près le « Papa chanteur ».
Au premier rang, Fanny, Emmanuelle, Amandine, Édith… Plusieurs d’entre elles ont élu domicile aux avants postes dès le début de la soirée. À 1 h 30, leur idole est monté sur scène tout de noir vêtu, bagues et colliers scintillants pour enchaîner ses hits, jouant avec elles, se laissant même déboutonner la chemise sur son fameux « Femmes que j’aime ».
Fanny, 26 ans, s’est offerte le luxe de monter à ses côtés pour accompagner son célèbre titre. Fan invétérée ? «Non, je ne suis pas super-fan mais c’est juste sympa pour Vesoul qu’il vienne chanter et on a bien rigolé entre copines », reconnaît la jeune femme.
Non loin de là, son amie Amandine, 33 ans n’a pas perdu une miette de la scène, smartphone à la main « En fait, elle adore Jean-Luc Lahaye mais ne veut pas l’avouer ! » Rire général.
Emmanuelle, 36 ans est venue avec sa fille Amélie, 14 ans. Si la maman a posé tout sourire durant la séance de dédicaces d’après concert, sa fille a été plus timide « C’est ma mère qui me l’a fait découvrir avec sa chanson Femmes que j’aime. Elle peut l’écouter en boucle si elle veut », reconnaît l’ado. Une autre dame à quelques pas de là est déçue. « Je suis trop petite, je n’ai pas pu le voir correctement ». À 65 ans, elle use chaque semaine le parquet du Bal lors des guinguettes et des soirées années 80. Au moment des dédicaces, la charmante mamy s’est rattrapée. Elle a réussi à décrocher deux signatures
pour ses petits enfants.
Vous l’aurez compris, la star a usé de son charme et de sa plastique de jeune homme pour séduire celles qu’il aime : les femmes. En coulisses, c’est lui qui en parle le mieux aux côtés de Sylvie, qui a pu s’entretenir quelques minutes avec l’artiste. « Oui, c’était chaud sur scène ! Les filles à Vesoul sont passionnées ! » (rires). La recette pour traverser les décennies avec toujours autant de succès ? « Il n’y a pas de recette pour durer dans le métier d’artiste. Il faut aimer les gens et être sincère ». Un public qui pourra profiter prochainement d’un nouvel album et d’une tournée avec 160 dates dont le stade de France avec la tournée Stars 80. Son seul regret, il n’a pas eu le temps de visiter Vesoul « by night ». « Je demanderai à Jacques Brel de m’en parler avant que je revienne ». Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde.

De notre correspondant local Étienne COLIN

Voir l'article du lundi 22 décembre 2014...

Voir les archives de la revue de presse

Vidéo de La Presse de Vesoul


JEAN-LUC LAHAYE AU BAL A PUSEY par PRESSEVESOUL

Recevoir les actus

Abonnez-vous aux actualités de la commune et restez informés... !

 
Permanence mairie

Lundi au Vendredi
11h00 à 12h00
13h30 à 16h30

1er et 3ème Samedi
de chaque mois

9h30 à 11h30