Pusey, commune de Haute-Saône en Franche-Comté

Revue de presse : Les foulées gardent le rythme

Vesoul. De l’aveu de nombreux participants dont Karim Tabou, le médaillé d’argent derrière l’archi-favori en la personne de Kader Mahmoudi ( comme en 2013), les 1500 derniers mètres étaient bien plus compliqués que les prévisions. Un premier retour interpellant évidemment Salan Soltani qui s’est mué en véritable pompier de service cette année pour éviter la chute aux oubli et tes de cette épreuve-phare dans le paysage haut-saônois de la course à pied : « C’est vrai que depuis le rond-point du lac, le parcours est costaud et les 500 derniers mètres très raides. Il y a bien des raids et des trails qui sont dans le même registre. Lorsque j ’avais couru cette épreuve pour la première fois, je m’étais dit que ce serait la dernière. Comme moi auparavant, tous ceux qui ont subi les dernières foulées, reviendront la saison prochaine. Les coureurs à pied sont des mordus et lâchent rarement le morceau ».
Cette petite parenthèse mise de côté, le président de l’association Vesoul Haute-Saône Sport a largement savouré le moment présent. Parfaitement épaulé par l’Office municipal des sports et les communes traversées, Salan Soltani pose quelques cartes sur la table : « Malgré une préparation réalisée à l’arrache, cette épreuve mérite d’exister dans notre département. Il suffit de jeter un oeil sur l’engouement suscité pour s’en convaincre. On fait également le constat que la majorité des 271 participants (220 hommes et 51 femmes) sont des coureurs du coin. On a l’impression de courir dans son quartier. C’est tout simplement énorme. Et je tiens quand même à remercier toutes les composantes qui
ont permis de proposer cette édition. Tous ont joué le jeu notamment le service technique de la ville de Vesoul ».
Et question chrono, pas question de faire la fine bouche non plus avec ce joli 37’15’’ validée par Mister Mahmoudi . L’Alsacien d’adoption ne manquant pas de placer quelques compliments à l’égard de l’organisation
et de l ’épreuve : « J’étais venu en 2013 pour rendre hommage à Lionel Bague et là je suis revenu car c’était Salan à la baguette. Je lui avais promis de venir. En dehors du Lion de Belfort, elles ne sont pas légion les
courses de ce niveau en Franche-Comté ». Un clin d’oeil qui touchera forcément plus d’un responsable.
Vivement la prochaine promotion…


C’est parti pour les 271 concurrents des Foulées de la Miotte 2015. Photo Bruno GRANDJEAN

Voir l'article de L'Est Républicain du mardi 21 avril 2015...

Voir les archives de la revue de presse

Recevoir les actus

Abonnez-vous aux actualités de la commune et restez informés... !

 
Permanence mairie

Lundi au Vendredi
11h00 à 12h00
13h30 à 16h30

1er et 3ème Samedi
de chaque mois

9h30 à 11h30