Pusey, commune de Haute-Saône en Franche-Comté

Revue de presse : Les chrysanthèmes résistent

A quelques jours de la Toussaint, les chrysanthèmes font-ils encore recette ? D’après Philippe et Rachel Rousselle, installés à Pusey depuis douze ans, la réponse est oui. Cela représente 20 % de leur chiffre en horticulture. Fidèles, les clients s’y prennent à l’avance pour choisir leur plante. Ils pourront encore le faire durant tout ce week-end.
Sauf que cette année ne sera pas exceptionnelle, le chrysanthème accusant un retard de floraison à cause d‘un excès de soleil cet été. La tradition perdure néanmoins et la production ne fléchit pas. Cette année, Rachel Rousselle a cultivé, depuis juin dernier, 1.100 plantes. La semaine dernière, il lui en restait 400 à écouler en vente directe. « On essaie de s’adapter à la demande et de proposer des nouveautés, comme la mini-jardinière ou des compositions basses », explique Rachel Rousselle. Les coloris classiques tels le jaune, le mordoré ou le violet restent très prisés. Les horticulteurs ont pensé aussi à des pots plus petits pour ceux qui reposent en columbarium.
Face à la concurrence des supermarchés, le couple se distingue par les services offerts comme la réservation, la diversité de choix et la possibilité de livraison au cimetière. Le prix, lui, s’affiche à partir de 9,50 € pour une fleur de couleur unie jusqu’à 22 € pour les plus grosses compositions.

Voir l'intégralité de l'article de L'Est Républicain du samedi 29 octobre 2016...

Voir les archives de la revue de presse

Recevoir les actus

Abonnez-vous aux actualités de la commune et restez informés... !

 
Permanence mairie

Lundi au Vendredi
11h00 à 12h00
13h30 à 16h30

1er et 3ème Samedi
de chaque mois

9h30 à 11h30