Pusey, commune de Haute-Saône en Franche-Comté

Revue de presse : Une approche différente de la gendarmerie



La convention relative à la mise en place de la brigade du futur « Gend-drive » a été signée ce jeudi, à Vesoul, dans les locaux de la préfecture. Dans le cadre de la police de sécurité du quotidien, un kiosque de gendarmerie expérimental et unique en France ouvrira à la rentrée 2019 sur la future zone commerciale Oasis III à Pusey.
« On a fait un sondage le 15 octobre 2016. On a demandé aux gens comment il ressentait leur sécurité : 50 % des personnes interrogées disent qu’elles ont subi quelque chose qui pourrait être de l’ordre du pénal, un petit vol ou une dégradation, pour lequel ils n’ont pas fait de déclaration », souligne le colonel Jean-Michel Blaudez, commandant le groupement de gendarmerie de Haute-Saône, un département « qui a le record régional de dispersion de la population. Un exploitant agricole de Noidans-le-Ferroux qui subit un vol d’outillage n’a pas forcément le temps de se rendre à la brigade, qui est loin, avec des horaires contraints en journée. Par contre, cette même personne, le samedi, on peut la voir en famille dans un centre commercial ».
Favoriser l’accessibilité, encourager la demande d’information : trois personnels de la brigade de Vesoul et/ou des réservistes seront affectés au kiosque, un point de contact dont l’amplitude horaire sera fonction des pics de fréquentation constatés. « Les gens pourront poser toutes les petites questions pour lesquelles ils n’osent pas nous déranger dans les brigades, déposer une main courante, faire un signalement, retirer une procuration, se renseigner sur le recrutement… », énumère le colonel Blaudez : « L’idée, c’est qu’ils aient envie de venir nous rencontrer. C’est un défi pour nous. Ce n’est pas du tout habituel dans les métiers de la sécurité ».
D’une surface d’un peu plus de 90 m², le bâtiment sera notamment doté d’une borne numérique. Il sera construit sur le parking, d’une capacité d’environ 500 places qui sera commun aux 12 magasins de la zone Oasis III. Ce parc d’activités commerciales (« retail park ») sera composé, pour moitié, de transferts, pour l’autre, « de nouvelles enseignes qui ne sont pas dans l’agglomération, avec l’objectif d’éviter la fuite des clients vers Besançon », précise Pierre Quinonéro, directeur de programmes au sein de la société de promotion immobilière Sopic Nord, qui porte le projet et qui a construit le kiosque « à ses frais ».
S.M.

Voir l'article de L'Est Républicain du samedi 14 juillet 2018...

Voir les archives de la revue de presse


Recevoir les actus

Abonnez-vous aux actualités de la commune et restez informés... !

 
Permanence mairie

Lundi au Vendredi
11h00 à 12h00
13h30 à 16h30

1er et 3ème Samedi
de chaque mois

9h30 à 11h30