Pusey, commune de Haute-Saône en Franche-Comté

Revue de presse : Les séquelles du conflit s'exposent à Pusey


« Nous sommes heureux d’apprendre que le sous-lieutenant Charles Curie, récemment décoré de l’Ordre de la couronne belge pour hauts faits d’armes accomplis en Belgique, vient de se distinguer à nouveau d’une façon éclatante en abattant le super-zeppelin L44 à Saint-Clément, en Meurthe-et-Moselle, le 20 octobre dernier ». Daté du 31 octobre 1917, cet extrait du journal Le Nouvelliste qui relate les exploits d’un enfant du village, fait partie de l’exposition « 1918, les séquelles de la guerre », actuellement visible à la médiathèque de Pusey. Ces blessures du premier conflit mondial sont notamment illustrées par une mise en scène d’objets (comme une étonnante prothèse de bras) et de documents d’archives provenant de collectionneurs particuliers.
D’autres articles relatent des faits divers, des anecdotes. Il y a aussi des nécrologies, comme celle de Charles Lallemand, souslieutenant au 50e territorial, médaillé militaire, « décédé à la suite d’une douloureuse maladie contractée dans les tranchées en Alsace ». Les photos, documents ou cartes postales sont parfois élargis « aux communes de Pusyet-Epenoux et Charmoille, qui font partie du regroupement pédagogique intercommunal. Les enfants des classes travaillent avec Catherine Chapuis, des Archives départementales, à l’élaboration d’un livre d’or sur les Poilus du RPI morts pour la France », explique Elyane Ferrand, responsable de la médiathèque. Le livre sera présenté à l’issue de la cérémonie du 11 novembre.
Installée depuis samedi et jusqu’au 17 novembre, une exposition itinérante prêtée par l’Historial de la Grande Guerre, située dans la Somme, présente à travers sept panneaux des pans méconnus de l’histoire comme l’occupation  du Nord de la France ou la création, spécialement pour les blessés, de l’Hôpital de Cambridge, devenu université. Plus surprenant, le rôle important des pigeons voyageurs de l’armée française qui disposent, à Lille, d’un monument à leur mémoire. « On apprend que 95 % des messages envoyés étaient reçus avec succès », précise Elyane Ferrand qui, pour la mise en place de ces animations sur le centenaire, a « oeuvré en équipe avec ma collègue Émilie et les ateliers municipaux ». Ces derniers ont notamment été sollicités pour les reconstitutions d’un hôpital avec un soldat français et allemand ainsi que d’un abri de tranchée. À l’intérieur, le public dispose d’un écran tactile avec plusieurs applications pour découvrir la Grande Guerre à travers des témoignages ou une sélection cinéma.
Syl.M.
Y aller : bibliothèque municipale, 82, rue Courtois, 70 000 Pusey.
Se renseigner sur les horaires : 03 84 75 74 57.

Voir l'article de L'Est Républicain du jeudi 1er novembre 2018...

Voir les archives de la revue de presse

Recevoir les actus

Abonnez-vous aux actualités de la commune et restez informés... !

 
Permanence mairie

Lundi au Vendredi
11h00 à 12h00
13h30 à 16h30

1er et 3ème Samedi
de chaque mois

9h30 à 11h30