Pusey, commune de Haute-Saône en Franche-Comté

Revue de presse : Mais où est passé l'aigle du Poilu ?


Pusey a voulu redonner ses couleurs au poilu de la Grande Guerre tout spécialement pour le centenaire. Et là, surprise. L’artiste qui a travaillé sur le projet a retrouvé les pattes de l’aigle que le poilu était en train de terrasser. Et c’est tout un pan de l’histoire du village qui surgit. À l’origine, tout juste après la Grande Guerre, le poilu terrassait de ses deux pieds l’aigle symbole de la toute-puissance allemande. Les deux pieds sur les deux ailes.
Or le symbole n’a pas du tout plu à l’Occupant arrivé en 1940 à Pusey. Un gradé de l’armée allemande a exigé qu’un ferronnier du village coupe à la fois la tête, les ailes et la queue de l’aigle.
« Je pense que le ferronnier n’avait pas d’autre choix que de s’exécuter sous peine de subir le même sort », explique le maire René Régaudie. « Une rumeur dans le village dit d’ailleurs que la tête et les ailes de l’aigle auraient été jetées dans un puits. Il y en a une vingtaine à Pusey. Il faudrait entreprendre des recherches ».
En tout cas, l’opération de réhabilitation du poilu a permis de retrouver une patte de l’aigle qui est aujourd’hui bien visible au bas de la veste du soldat. Et de rappeler finalement cet épisode oublié.
Si jamais on se mobilisait pour retrouver la tête de l’aigle, il n’est pas bien certain qu’elle retrouve la statue mais elle serait évidemment exposée au public.
D.F.

Voir l'article de L'Est Républicain du lundi 12 novembre 2018...

Voir les archives de la revue de presse

Recevoir les actus

Abonnez-vous aux actualités de la commune et restez informés... !

 
Permanence mairie

Lundi au Vendredi
11h00 à 12h00
13h30 à 16h30

1er et 3ème Samedi
de chaque mois

9h30 à 11h30